Le blog de l'Association Nainwak

mercredi 13 juin 2007

Et le gameplay dans tout ça ?

a gameJ'inaugure une chose peu commune sur ce blog, jusqu'à présent utilisé principalement pour diffuser des news, et je vais faire un billet d'opinion. Pourquoi ? Et bien j'espère alimenter la vague de blogs sur les jeux web déjà existants (et donner un peu de vie à ce blog). Comme Oelita l'expliquait sur le blog de TDJ, le meilleur moyen de faire connaître nos jeux, c'est d'en parler, et quel meilleur moyen que les blogs ? Je glisse en passant des liens vers le blog de Kalan (Gloire et Pouvoir) et celui de Findel (Daifen). Maintenant mon "billet d'humeur"...

Il y a quelques jours, j'ai eu l'occasion de lire, comme souvent, la description d'un projet de jeu php. Celle-ci commençait, comme (trop) souvent par un background de 3 pages sur le jeu. Par réflexe, sans m'en rendre compte, j'ai sauté ce passage... et je suis arrivé à la fin. Il n'y avait rien, même pas un seul élément sur le type de jeu et ce qu'on pouvait y faire. Ce cas-ci était sans doute extrême, mais je me suis rendu compte que c'était fréquent, et que j'avais pris l'habitude de zapper le background. Pourquoi ? parce que ce n'est pas ce qui m'intéresse dans un jeu. Je vais jouer dans un univers où le roi Machin a tué le prince Bidule et que les îles Truc sont à feu et à sang ? Heu ok là, mais en fait je m'en fous. D'accord c'est un univers médiéval-fantastique, j'aime assez. Maintenant la suite ! Quel type de jeu ? Quels sont les objectifs ? Comment il se démarque des autres ?

Tant de questions liées plutôt au gameplay qu'au background. Je ne crois pas être une exception, je pense que tout joueur potentiel réagira probablement de même.

Comment expliquer cette tendance à mettre en avant le background ? Et bien, je pense tout simplement que les créateurs de jeux aiment d'abord se faire plaisir. Ils aiment imaginer un univers, façonner des personnages, et leur créer de toutes pièces des histoires. C'est très bien d'avoir un background, ça donne beaucoup de couleur au jeu ! Mais, même s'il a nécessité des heures de travail, il ne doit pas être en avant dans une présentation de jeu, qu'elle soit destinée à des joueurs potentiels ou des collaborateurs. Il y a peu de chance que cela les attire, parce que ce n'est pas leur travail, que c'est un univers qu'ils ne connaissent pas. Bien sûr, cela ne compte pas si le jeu est basé sur un univers connu (ex : starwars) ! Là, on voit tout de suite de quoi on parle, c'est même probablement un pillier du jeu ; il n'y a qu'à voir le nombre de jeux par forums autour de naruto ou harry potter. Ici, le but du jeu est bien d'incarner un rôle dans cet univers. Dans ce cas-ci, le background doit être mis en avant (mais par pitié pas trop long :p)

Un jeu, c'est fait pour se faire plaisir mais surtout pour faire jouer les autres. Tout créateur de jeu qui espère faire venir des joueurs sur son jeu doit prendre conscience qu'il y a un travail important de conception. Il ne suffit pas de crééer des règles, il faut qu'elles soient intéressantes à jouer. C'est même un métier, presque une science, communément appelée gamedesign.

Je reparlerais sûrement sur la façon de présenter un jeu, mais voici pour l'instant un excellent lien sur un livre (consultable en ligne gratuitement) nommé "The Art of Computer Game Design", écrit par Chris Crawford, un guru du jeu vidéo. Le libre est un peu vieux mais pas démodé, et c'est une lecture indispensable pour tout apprenti-créateur ou même ceux qui ont un jeu qui tourne depuis quelques années...

mercredi 6 juin 2007

Simerion - Avancement

Où en sommes nous ? Après avoir annoncé un nombre incalculable de fois la sortie de Simerion depuis décembre 2006, nous pensons « sérieusement » sortir l’alpha 1 cet été.

L’alpha 1 sera la première version jouable de Simerion nous permettant de tester le moteur du jeu et d’avoir un retour de la par les joueurs. Globalement dans cette version le joueur pourra se déplacer sur une dizaine de planètes (toutes créées avec amour par notre équipe ^^) à pied et par les vols interplanétaires de navettes réguliers. Celui ci pourra alors partir explorer ces planètes, réaliser des quêtes (sortes de missions à étapes : entre 10 et 15 dans l’alpha 1) en se frayant un chemin entre les espèces animales autochtones parfois très agressives. Notre joueur pourra également acheter, vendre, trouver divers objets qu’il pourra utiliser dans son aventure. Il pourra se reposer en ville, et échanger avec d’autres joueurs dans les salles de discussion des bâtiments.

Actuellement notre équipe est composée de 3 programmeurs et 3 préposés au background. Avec le BAC et les exams pour certains, Simerion est assez ralenti sur le mois de juin, cependant nous allons réellement essayer de sortir cette version tant attendue pour juillet.

Ce qu’il nous reste à faire avant de lancer Simerion :

  • Un travail de passage en POO de pas mal de script
  • Finalisation du système de quêtes
  • Réalisation du système de compétences et d’évolution de caractéristiques perso.
  • Création constante d’images en Pixel-Art pour le décor, les personnages et les PNJ
  • Envoyer nos images à l’INPI dans l’enveloppe Soleau qui attend sur mon bureau :)

Vous pourrez retrouver d’amples informations sur www.simerion.fr notamment des screens récents du jeu.